MUDAM

Musée d'Art moderne Grand-Duc Jean
Photo : Rémi Villaggi

MISSIONS

En tant que musée dédié à l’art contemporain au Luxembourg, le Mudam se veut attentif à toutes les disciplines artistiques actuelles. Le projet culturel du Mudam repose sur une conception de l’art vu comme distance poétique par rapport au monde. Ses maîtres mots sont liberté, innovation, esprit critique, le tout non dénué d’humour. Aussi, la programmation favorise tous les vecteurs d’expression tout en interrogeant nos habitudes et nos représentations. Elle tend à saisir non seulement un mode de pensée contemporain mais aussi le langage esthétique d’une époque en devenir. La Collection Mudam est un témoin de la création contemporaine sous toutes ses formes techniques et esthétiques, et reste ouverte à toutes les disciplines artistiques : peinture, dessin, sculpture, photographie, mais aussi design, mode, graphisme et nouveaux médias sont mis en regard les uns des autres.

ARCHITECTURE

La forme asymétrique en V, avec des angles à 45 degrés, s’élève sur les ruines du Fort Thüngen. Le Fort Thüngen, nommé d’après le baron Von Thüngen, commandant autrichien de la forteresse, est construit en 1732 d’après des plans dessinés en 1688 par Vauban. La forme introvertie de la forteresse, repliée autour de ses murs de fortification, se retrouve dans le nouveau bâtiment de Ieoh Ming Pei. La géométrie du musée est ainsi une sorte de continuation de la forteresse. Le contraste avec celle-ci est d’autant plus intéressant que Pei compose son bâtiment avec des volumes très géométriques, adoptant des formes à la fois modernes et classiques. Son architecture est formaliste, tout en étant sobre et monumentale. Construit en pierre de Bourgogne, le Mudam Luxembourg intègre une structure de métal et de verre dont la flèche s’élance à près de trente mètres de hauteur. En 1997, le projet pour la construction du Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean est officiellement adopté sous les ministères de Robert Goebbels et d’Erna Hennicot-Schoepges. Le chantier débute officiellement le 22 janvier 1999.

ARCHITECTES

Le Mudam est imaginé par Ieoh Ming Pei et réalisé par le Cabinet Pei Cobb Freed & Partners Architects en association avec Georges Reuter, qui complémente merveilleusement le site militaire historique du Fort Thüngen, et donne au lieu son caractère prestigieux.