Musée national d’histoire et d’art

MNHA
Photo : Tom Lucas

MISSIONS

Outre plusieurs expositions temporaires organisées chaque année, le Musée national d’histoire et d’art abrite les collections archéologiques, historiques et artistiques nationales.

Sa mission principale est la conservation, la restauration, l’étude scientifique et la présentation au public du patrimoine archéologique, historique et artistique du grand-duché. Au-delà de ses activités orientées vers le public, il est aussi un institut de recherche dans les différents domaines qui sont de ses compétences. Par l’intermédiaire de son Centre national de recherche archéologique, le Musée national d’histoire et d’art organise et supervise les fouilles archéologiques réalisées chaque année dans notre pays.

ARCHITECTURE

En 1922, l’État achète la maison Collart-de Scherff au Marché-aux-Poissons pour y installer un musée. Retardés par des problèmes de financement, les travaux de transformation conçus par Paul Wigreux ne sont achevés qu’en 1939, mais le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale diffère l’inauguration du musée. L’agrandissement considérable du bâtiment envisagé par l’occupant nazi est empêché par le cours de la guerre et en 1943, les collections doivent être déposées en lieu sûr. Après la fin des hostilités, la plupart des collections rentrent indemnes au musée qui ouvre ses portes au public en 1946.

Faute de place, la section des Arts industriels et populaires ne peut être installée dans le bâtiment principal. Pour cette raison, l’État acquiert et aménage plusieurs maisons anciennes situées dans la rue Wiltheim, en face du musée. Leur architecture témoigne de l’évolution de l’habitat urbain du Moyen-Age au XIXe siècle. La section y présente à partir de 1972 les manières d’habiter et les arts appliqués jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale, les croyances populaires, le travail agricole et les métiers anciens ainsi que les débuts de l’industrialisation au Luxembourg. L’exposition sur l’habitat intègre aussi l’architecture intérieure exceptionnellement bien conservée de ces maisons. L’année culturelle 1995 a révélé que le bâtiment principal du musée était devenu trop exigu pour les collections sans cesse croissantes. Le projet de restructuration est mené par le Fonds de Rénovation de la Vieille Ville et confié au bureau d’architecture Christian Bauer. Les espaces du nouveau bâtiment central inauguré en 2002 ont doublé la surface d’exposition du musée. Les maisons anciennes de la rue Wiltheim quant à elles bénéficient de 2012 à 2014 d’une réhabilitation intégrale menée conjointement par le Fonds de Rénovation de la Vieille Ville et le MNHA. Les architectes prennent le plus grand soin afin de minimiser l’impact des travaux sur le bâti ancien. La nouvelle passerelle à deux niveaux, entièrement vitrée, qui relie dorénavant le bâtiment central à l’Aile Wiltheim permet une nette amélioration de la circulation et des flux des visiteurs.

ARCHITECTES

Le musée national d’histoire et d’art, initialement pensé par Paul Wigreux dans les années 1930, offre à son ouverture en 1946 une alliance subtile d’histoire et de modernité. Dans son actuelle configuration élaborée par le bureau d’architecture luxembourgeois Christian Bauer et associés, il propose dès 2002 un parcours chronologique, le visiteur étant invité à gravir les étages du bâtiment comme s’il parcourait les « couloirs du temps ». Suite à la réhabilitation des maisons de la rue Wiltheim entreprise conjointement avec le Fonds de Rénovation de la Vieille Ville et suite à une jonction plus fonctionnelle avec le bâtiment central, le parcours muséographique du MNHA a été repensé au bénéfice d’une approche thématique, proposant depuis mars 2015 cinq parcours ciblés.