Midi de l'Art : Abstraktion, Fläche und Überlappungen (Liste d'attente)

2020-11-04 11:30:00 2020-11-04 11:30:00 Midi de l'Art : Abstraktion, Fläche und Überlappungen (Liste d'attente) Galerie Nosbaum Reding 2-4, rue Wiltheim, Luxembourg-Marché-aux-Poissons (Fëschmaart) Exposition du 17.09.2020 au 07.11.2020 Artistes : August Clüsserath, Marcia Hafif, Imi Knoebel, Jens Wolf Visite guidée en français par Alex Reding Des Compositions de Vassily Kandinsky et du suprématisme de Kasimir Malévitch aux Nouveaux Fauves en passant par les drip paintings de Jackson Pollock ou le minimalisme d’Ad Reinhardt et de Frank Stella, les questions formelles et conceptuelles liées à l’abstraction occupent les peintres depuis plus d’un siècle. Pour cette rentrée, Nosbaum Reding a rassemblé un choix de positions importantes de l’histoire récente de la peinture autour de nouvelles œuvres de l’artiste allemand Jens Wolf dans une exposition intitulée sobrement Abstraction, surface et chevauchements. Multipliant les références historiques, le travail de Jens Wolf (né en 1967) s’inscrit dans la lignée des grands mouvements modernistes pour mieux les interroger. Au moyen d’imperfections ou d’accrocs, il déjoue la neutralité revendiquée et la perfection esthétique souvent associées à la peinture minimaliste et tente ce faisant d’ouvrir de nouvelles voies à l’abstraction picturale sans jamais se démentir de ses modèles. En tant que co-fondateur du mouvement de la Nouvelle Sécession, August Clüsserath (1899-1966) a marqué de son empreinte le retour de l’abstraction picturale dans l’Allemagne d’après-guerre. Précurseures du tachisme, les œuvres exposées ici témoignent d’une recherche picturale qui mena l’artiste de la figuration à une abstraction géométrique dont les contours se délient peu à peu pour céder le pas à la couleur. Ancien élève de Joseph Beuys à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf, Imi Knoebel (né en 1940) est connu pour son travail pictural et sculptural sur le minimalisme et l’abstraction, pour lequel il expérimente avec les principes de composition et les techniques. Faisant face à une série d’œuvres plus anciennes, l’exposition présente des peintures récentes, dans lesquelles l’artiste continue ses recherches formelles sur les relations entre support, medium et espace. Les tableaux monochromes de Marcia Hafif (1929-2018) dérivent d’une pratique du dessin que l’artiste californienne développe à partir des années 70 en appliquant de manière répétitive des marques verticales de sorte à couvrir le support pictural de haut en bas. En jouant sur l’opposition supposée entre objectivité et gestuelle, entre détachement et sensualité, elle prend prétexte du minimalisme pour attirer l’attention sur l’acte de peindre et le choix de la technique et du support. Chacun à sa manière, les artistes dans Abstraktion, Fläche und Überlappungen explorent ainsi les possibilités formelles de la peinture non-représentative dans le champ de tension entre histoire de l’art et recontextualisation contemporaine. Visuel : vue de l'exposition à la galerie Nosbaum Reding. Crédit photo : Sven Becker - Atelier d'images). Bärbel Aubert accueillera les Amis des Musées pour cette visite. TRES IMPORTANT ! Suite aux récentes recommandations concernant les mesures de sécurité sanitaire, les musées et institutions culturelles ne peuvent organiser des visites guidées que par  groupes de 10 personnes, guide inclus.  Au cas où vous souhaitez participer à une visite il est indispensable de vous inscrire et de participer à la visite uniquement si vous avez reçu une confirmation.  Pour la  visite nous vous prions de respecter les consignes de sécurité : port du masque, désinfection des mains et respect d'une distance d'au moins 1,5 m entre les participants du groupe. Luxembourg Les amis des musées d'art et d'histoire Luxembourg info@amisdesmusees.lu Europe/Luxembourg public

Galerie Nosbaum Reding

2-4, rue Wiltheim, Luxembourg-Marché-aux-Poissons (Fëschmaart)

Exposition du 17.09.2020 au 07.11.2020

Artistes : August Clüsserath, Marcia Hafif, Imi Knoebel, Jens Wolf

Visite guidée en français par Alex Reding

Des Compositions de Vassily Kandinsky et du suprématisme de Kasimir Malévitch aux Nouveaux Fauves en passant par les drip paintings de Jackson Pollock ou le minimalisme d’Ad Reinhardt et de Frank Stella, les questions formelles et conceptuelles liées à l’abstraction occupent les peintres depuis plus d’un siècle. Pour cette rentrée, Nosbaum Reding a rassemblé un choix de positions importantes de l’histoire récente de la peinture autour de nouvelles œuvres de l’artiste allemand Jens Wolf dans une exposition intitulée sobrement Abstraction, surface et chevauchements.

Multipliant les références historiques, le travail de Jens Wolf (né en 1967) s’inscrit dans la lignée des grands mouvements modernistes pour mieux les interroger. Au moyen d’imperfections ou d’accrocs, il déjoue la neutralité revendiquée et la perfection esthétique souvent associées à la peinture minimaliste et tente ce faisant d’ouvrir de nouvelles voies à l’abstraction picturale sans jamais se démentir de ses modèles.

En tant que co-fondateur du mouvement de la Nouvelle Sécession, August Clüsserath (1899-1966) a marqué de son empreinte le retour de l’abstraction picturale dans l’Allemagne d’après-guerre. Précurseures du tachisme, les œuvres exposées ici témoignent d’une recherche picturale qui mena l’artiste de la figuration à une abstraction géométrique dont les contours se délient peu à peu pour céder le pas à la couleur.

Ancien élève de Joseph Beuys à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf, Imi Knoebel (né en 1940) est connu pour son travail pictural et sculptural sur le minimalisme et l’abstraction, pour lequel il expérimente avec les principes de composition et les techniques. Faisant face à une série d’œuvres plus anciennes, l’exposition présente des peintures récentes, dans lesquelles l’artiste continue ses recherches formelles sur les relations entre support, medium et espace.

Les tableaux monochromes de Marcia Hafif (1929-2018) dérivent d’une pratique du dessin que l’artiste californienne développe à partir des années 70 en appliquant de manière répétitive des marques verticales de sorte à couvrir le support pictural de haut en bas. En jouant sur l’opposition supposée entre objectivité et gestuelle, entre détachement et sensualité, elle prend prétexte du minimalisme pour attirer l’attention sur l’acte de peindre et le choix de la technique et du support.

Chacun à sa manière, les artistes dans Abstraktion, Fläche und Überlappungen explorent ainsi les possibilités formelles de la peinture non-représentative dans le champ de tension entre histoire de l’art et recontextualisation contemporaine.

Visuel : vue de l'exposition à la galerie Nosbaum Reding. Crédit photo : Sven Becker - Atelier d'images).

Bärbel Aubert accueillera les Amis des Musées pour cette visite.

TRES IMPORTANT !

Suite aux récentes recommandations concernant les mesures de sécurité sanitaire, les musées et institutions culturelles ne peuvent organiser des visites guidées que par  groupes de 10 personnes, guide inclus. 

Au cas où vous souhaitez participer à une visite il est indispensable de vous inscrire et de participer à la visite uniquement si vous avez reçu une confirmation. 

Pour la  visite nous vous prions de respecter les consignes de sécurité : port du masque, désinfection des mains et respect d'une distance d'au moins 1,5 m entre les participants du groupe.

  Ajouter à mon calendrier