Yann Annicchiarico, lauréat de la bourse Francis-André 2020

2020-06-28 22:00:00 2020-06-28 22:00:00 Yann Annicchiarico, lauréat de la bourse Francis-André 2020 Le Fonds culturel national (FOCUNA) a le plaisir d’annoncer que la bourse Francis-André 2020 a été attribuée à Yann Annicchiarico pour sa première exposition monographique en institution publique « Diener zweier Herren » au KIT (Kunst im Tunnel) à Düsseldorf.   Depuis 2016 et grâce à l’initiative de mécènes privés, le Fonds culturel national décerne annuellement la bourse Francis-André, bourse d’aide à la production à un artiste ou collectif d’artistes dans le domaine des arts visuels qui permet d’accompagner le processus de création d’une œuvre novatrice. Yann Annicchiarico développe son travail d'artiste en parallèle aux recherches en groupe, ACTH (Art Contemporain et Temps de l’Histoire) lié à l’ENSBA Lyon, auquel il collabore depuis 2010. Cette activité de recherche collective est fondatrice pour sa pratique. Parmi ses expositions récentes figurent « yanny or laurel »  à la Saarländische Galerie à Berlin en 2018, « Am Zopf aus dem Sumpf »  au Centre des Arts Pluriels d’Ettelbruck en 2019 ainsi que « la moitié des yeux » à Nosbaum-Reding Projects la même année. Pendant sa résidence à la Fonderie Darling à Montréal en 2019, Yann Annicchiarico a déployé dans son studio-logement ses armatures à échelle de murs. Ces murs translucides sont non pas des objets qu'on regarde, mais bien des dispositifs de suspension à travers lesquels on regarde et qui permettent de considérer notre perception de l’espace qui les accueille. « Serviteur de deux patrons » explore les frontières de notre perception par une méthode qui repose sur un vide, qui se produit quand la perception humaine est livrée à elle-même. Cela peut être dû à des facteurs physiologiques comme lorsqu'on est amené à tenter de concevoir la subjectivité d'un papillon de nuit. Ce vide peut également être dû à la rencontre entre ces murs translucides, qui sont des espaces potentiels, et les espaces donnés qui les accueillent. Ainsi on pourrait dire que notre Arlequin occupe la position d'un observateur muet qui produit de la connaissance par un détour par l'insaisissable. L’exposition « Diener zweier Herren » aura lieu du 18 juin au 8 novembre 2020 au KIT – Kunst im Tunnel à Düsseldorf. Plus d’informations : Yann Annicchiarico  KIT - Kunst im Tunnel Düsseldorf  Crédit photographique : Yann Annicchiarico, L’espace de Monsieur Polyèdre. Photo © Maité Marra Luxembourg Les amis des musées d'art et d'histoire Luxembourg info@amisdesmusees.lu Europe/Luxembourg public

Le Fonds culturel national (FOCUNA) a le plaisir d’annoncer que la bourse Francis-André 2020 a été attribuée à Yann Annicchiarico pour sa première exposition monographique en institution publique « Diener zweier Herren » au KIT (Kunst im Tunnel) à Düsseldorf.
 
Depuis 2016 et grâce à l’initiative de mécènes privés, le Fonds culturel national décerne annuellement la bourse Francis-André, bourse d’aide à la production à un artiste ou collectif d’artistes dans le domaine des arts visuels qui permet d’accompagner le processus de création d’une œuvre novatrice.

Yann Annicchiarico développe son travail d'artiste en parallèle aux recherches en groupe, ACTH (Art Contemporain et Temps de l’Histoire) lié à l’ENSBA Lyon, auquel il collabore depuis 2010. Cette activité de recherche collective est fondatrice pour sa pratique.
Parmi ses expositions récentes figurent « yanny or laurel »  à la Saarländische Galerie à Berlin en 2018, « Am Zopf aus dem Sumpf »  au Centre des Arts Pluriels d’Ettelbruck en 2019 ainsi que « la moitié des yeux » à Nosbaum-Reding Projects la même année.

Pendant sa résidence à la Fonderie Darling à Montréal en 2019, Yann Annicchiarico a déployé dans son studio-logement ses armatures à échelle de murs. Ces murs translucides sont non pas des objets qu'on regarde, mais bien des dispositifs de suspension à travers lesquels on regarde et qui permettent de considérer notre perception de l’espace qui les accueille.

« Serviteur de deux patrons » explore les frontières de notre perception par une méthode qui repose sur un vide, qui se produit quand la perception humaine est livrée à elle-même. Cela peut être dû à des facteurs physiologiques comme lorsqu'on est amené à tenter de concevoir la subjectivité d'un papillon de nuit. Ce vide peut également être dû à la rencontre entre ces murs translucides, qui sont des espaces potentiels, et les espaces donnés qui les accueillent. Ainsi on pourrait dire que notre Arlequin occupe la position d'un observateur muet qui produit de la connaissance par un détour par l'insaisissable.

L’exposition « Diener zweier Herren » aura lieu du 18 juin au 8 novembre 2020 au KIT – Kunst im Tunnel à Düsseldorf.

Plus d’informations :

Crédit photographique : Yann Annicchiarico, L’espace de Monsieur Polyèdre. Photo © Maité Marra

  Ajouter à mon calendrier