Midi de l'Art : Peintures et sculptures belges de la 2e moitié du 20e siècle

2022-01-14 11:30:00 2022-01-14 11:30:00 Midi de l'Art : Peintures et sculptures belges de la 2e moitié du 20e siècle Showroom-Gallery Subtile 21a, av. Gaston Diderich, Luxembourg-Belair Exposition du 16.12.2021 au 30.01.2022 sous le Haut-Patronage de l’Ambassade de Belgique au Grand-Duché de Luxembourg Visite guidée par  les galeristes Catherine Lebrun et Damien Coméliau. Subtile propose actuellement une exposition exceptionnelle des œuvres appartenant à la galerie Damien Coméliau (Liège et Bruxelles). Des œuvres de grande qualité de peintres belges tels que Jean Rets, Louis van Lint, Edgar Scauflaire ou Léon Wuidar ainsi que des tapisseries de Jean-Michel Folon ou encore des sculptures, objets usuels et bijoux rares de Pierre Culot, Ferdinand Vonck ou Emile Souply seront exposées pour la première fois au Luxembourg. La Belgique, de par sa position centrale en Europe, a toujours été un lieu d'échanges où les idées les plus récentes dans le domaine esthétique ont trouvé un accueil enthousiaste, souvent avant même que ces peintres avant-gardistes ne soient reconnus dans leur propre pays (dixit le musée Tavet-Delacour, France). L'art belge d'après-guerre était presque inconnu en Belgique jusqu'aux années 2000, avec Maurice Verbaet, collectionneur et expert en art qui commenca à en parler. La Belgique était ancrée dans l'expressionnisme puis le surréalisme. A partir du milieu des années 1920, la Belgique est reconnue pour son art nouveau en ensuite son art déco avec des architectes comme Henri Van de Velde et plus tard Victor Horta. L'art non figuratif de type construit s'impose en Europe à travers des figures telles que Mondrian, Kupka et Van Doesburg, influencées bien sûr par le côté géométrique et rectiligne de l'art. En 1945, une association « Les Jeunes Peintres Belges » voit le jour. Elle regroupe l'élite picturale d'une génération dans l'immédiat d’après-guerre. La question "Où finit le figurisme, où commence l'abstraction ?" va pourtant se poser progressivement à ces jeunes artistes. A force de décomposer une figure en ses éléments constructifs, de simplifier son caractère et de vouloir l'exprimer dans son essence, elle finit par être entièrement dépouillée de son enveloppe extérieure. Le "subjectivisme de la vision" conduira des peintres comme L. Van Lint, ou Pol Bury à expérimenter l'abstraction, tendance qui deviendra prépondérante au terme de cette aventure collective.  Cette abstraction poétique n'est en aucun cas le résultat d'un retournement vers le réel, ni (à l'exception de Jo Delahaut) d'un montage arbitraire de formes et de plans colorés (tel qu'envisagé par des peintres comme Mondrian et Malévitch), mais plutôt d'une transposition interprétative du réel à travers l'héritage du cubisme et du fauvisme, selon un processus de décantation et de restructuration établi en fonction du tempérament de chaque créateur.  Visuel : Œuvre Edgar Scauflaire (1893-1960) Elvire Geiben accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art. TRES IMPORTANT ! Evénement Covid-Check ! A cause du règlement sanitaire actuellement en vigueur les musées et institutions culturelles ne peuvent organiser des visites guidées que pour des  groupes réduits. Les consignes dans nos musées partenaires et autres institutions culturelles sont donc très strictes.  Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite.  Dans le cas contraire, nous serons dans l’obligation de vous refuser l’accès à la visite, par respect des règles applicables.  Pour la  visite nous vous prions de respecter les consignes de sécurité : port du masque, désinfection des mains et respect d'une distance d'au moins 2 m entre les participants du groupe. Luxembourg Les amis des musées d'art et d'histoire Luxembourg info@amisdesmusees.lu Europe/Luxembourg public

Showroom-Gallery Subtile

21a, av. Gaston Diderich, Luxembourg-Belair

Exposition du 16.12.2021 au 30.01.2022 sous le Haut-Patronage de l’Ambassade de Belgique au Grand-Duché de Luxembourg

Visite guidée par  les galeristes Catherine Lebrun et Damien Coméliau.

Subtile propose actuellement une exposition exceptionnelle des œuvres appartenant à la galerie Damien Coméliau (Liège et Bruxelles).

Des œuvres de grande qualité de peintres belges tels que Jean Rets, Louis van Lint, Edgar Scauflaire ou Léon Wuidar ainsi que des tapisseries de Jean-Michel Folon ou encore des sculptures, objets usuels et bijoux rares de Pierre Culot, Ferdinand Vonck ou Emile Souply seront exposées pour la première fois au Luxembourg.

La Belgique, de par sa position centrale en Europe, a toujours été un lieu d'échanges où les idées les plus récentes dans le domaine esthétique ont trouvé un accueil enthousiaste, souvent avant même que ces peintres avant-gardistes ne soient reconnus dans leur propre pays (dixit le musée Tavet-Delacour, France).

L'art belge d'après-guerre était presque inconnu en Belgique jusqu'aux années 2000, avec Maurice Verbaet, collectionneur et expert en art qui commenca à en parler. La Belgique était ancrée dans l'expressionnisme puis le surréalisme. A partir du milieu des années 1920, la Belgique est reconnue pour son art nouveau en ensuite son art déco avec des architectes comme Henri Van de Velde et plus tard Victor Horta. L'art non figuratif de type construit s'impose en Europe à travers des figures telles que Mondrian, Kupka et Van Doesburg, influencées bien sûr par le côté géométrique et rectiligne de l'art.

En 1945, une association « Les Jeunes Peintres Belges » voit le jour. Elle regroupe l'élite picturale d'une génération dans l'immédiat d’après-guerre. La question "Où finit le figurisme, où commence l'abstraction ?" va pourtant se poser progressivement à ces jeunes artistes. A force de décomposer une figure en ses éléments constructifs, de simplifier son caractère et de vouloir l'exprimer dans son essence, elle finit par être entièrement dépouillée de son enveloppe extérieure. Le "subjectivisme de la vision" conduira des peintres comme L. Van Lint, ou Pol Bury à expérimenter l'abstraction, tendance qui deviendra prépondérante au terme de cette aventure collective.

 Cette abstraction poétique n'est en aucun cas le résultat d'un retournement vers le réel, ni (à l'exception de Jo Delahaut) d'un montage arbitraire de formes et de plans colorés (tel qu'envisagé par des peintres comme Mondrian et Malévitch), mais plutôt d'une transposition interprétative du réel à travers l'héritage du cubisme et du fauvisme, selon un processus de décantation et de restructuration établi en fonction du tempérament de chaque créateur.

 Visuel : Œuvre Edgar Scauflaire (1893-1960)

Elvire Geiben accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art.

TRES IMPORTANT !

Evénement Covid-Check !

A cause du règlement sanitaire actuellement en vigueur les musées et institutions culturelles ne peuvent organiser des visites guidées que pour des  groupes réduits.

Les consignes dans nos musées partenaires et autres institutions culturelles sont donc très strictes. 

Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite. 

Dans le cas contraire, nous serons dans l’obligation de vous refuser l’accès à la visite, par respect des règles applicables. 

Pour la  visite nous vous prions de respecter les consignes de sécurité : port du masque, désinfection des mains et respect d'une distance d'au moins 2 m entre les participants du groupe.

Exposition
Non
A l'affiche
Non
  Ajouter à mon calendrier