Midi de l'Art : Le passé colonial du Luxembourg (Liste d'attente)

2022-06-08 10:30:00 2022-06-08 10:30:00 Midi de l'Art : Le passé colonial du Luxembourg (Liste d'attente) MNHA Exposition du 08.04.2022 au 06.11.2022. Visite guidée par Régis Moes, conservateur au MNHA et commissaire de l'exposition. Le Luxembourg a-t-il un passé colonial? La plupart des Luxembourgeois répondrait très clairement que non. Certes, l’État luxembourgeois n’a jamais été une puissance coloniale. Mais est-ce aussi simple? Le Musée national d’histoire et d’art (MNHA) se penche sur la question. Si le Luxembourg n’a jamais exercé d’autorité sur un territoire d’outremer ou sur ses populations, nombre d’hommes et de femmes du Grand-Duché ont émigré aux 19eet 20e siècles pour s’établir et travailler dans les colonies d’autres pays européens. Ces Luxembourgeois et Luxembourgeoises y ont occupé toutes sortes de fonctions: soldats, scientifiques, hommes d’affaires, missionnaires hommes et femmes et même fonctionnaires coloniaux. En effet, une propagande active visant à recruter sur le sol luxembourgeois des coloniaux pour le Congo belge s’était largement déployée. Le système colonial, qui reposait sur le principe de l’inégalité entre Européens et colonisés, s’appuyait alors sur des théories prétendument scientifiques qui affirmaient une supériorité de certaines «races» sur d’autres, donnant une justification à la domination et à l’exploitation des populations colonisées par les Européens. Cette idéologie servait de légitimation pour occuper des territoires situés sur d’autres continents et exercer un contrôle sur les autochtones. Le colonialisme était également présent dans la société luxembourgeoise du milieu du 19e siècle jusqu’aux années 1960, influençant aussi bien la politique, l’économie que la culture du pays. Cette vision du monde colonialiste, longtemps dominante, est aujourd’hui révolue mais elle a laissé des marques bien profondes dans la société. Certains échos retentissent encore douloureusement de nos jours. Les activistes antiracistes rappellent depuis longtemps que les discriminations raciales contemporaines, au Luxembourg comme partout ailleurs dans le monde, reposent sur les des stéréotypes inventés à l’époque coloniale. Du 8 avril au 6 novembre 2022, l’exposition temporaire «Le passé colonial du Luxembourg» offre un aperçu sur ce pan moins connu de l’histoire du Grand-Duché. - Lire plus. Visuel : Un administrateur colonial luxembourgeois entouré de pagayeurs congolais dans les années 1930 © Collection privée. Elvire Geiben accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art. TRES IMPORTANT : Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite.  Luxembourg Les amis des musées d'art et d'histoire Luxembourg info@amisdesmusees.lu Europe/Luxembourg public

MNHA

Exposition du 08.04.2022 au 06.11.2022.

Visite guidée par Régis Moes, conservateur au MNHA et commissaire de l'exposition.

Le Luxembourg a-t-il un passé colonial? La plupart des Luxembourgeois répondrait très clairement que non. Certes, l’État luxembourgeois n’a jamais été une puissance coloniale. Mais est-ce aussi simple? Le Musée national d’histoire et d’art (MNHA) se penche sur la question.

Si le Luxembourg n’a jamais exercé d’autorité sur un territoire d’outremer ou sur ses populations, nombre d’hommes et de femmes du Grand-Duché ont émigré aux 19eet 20e siècles pour s’établir et travailler dans les colonies d’autres pays européens. Ces Luxembourgeois et Luxembourgeoises y ont occupé toutes sortes de fonctions: soldats, scientifiques, hommes d’affaires, missionnaires hommes et femmes et même fonctionnaires coloniaux. En effet, une propagande active visant à recruter sur le sol luxembourgeois des coloniaux pour le Congo belge s’était largement déployée.

Le système colonial, qui reposait sur le principe de l’inégalité entre Européens et colonisés, s’appuyait alors sur des théories prétendument scientifiques qui affirmaient une supériorité de certaines «races» sur d’autres, donnant une justification à la domination et à l’exploitation des populations colonisées par les Européens. Cette idéologie servait de légitimation pour occuper des territoires situés sur d’autres continents et exercer un contrôle sur les autochtones. Le colonialisme était également présent dans la société luxembourgeoise du milieu du 19e siècle jusqu’aux années 1960, influençant aussi bien la politique, l’économie que la culture du pays.

Cette vision du monde colonialiste, longtemps dominante, est aujourd’hui révolue mais elle a laissé des marques bien profondes dans la société. Certains échos retentissent encore douloureusement de nos jours. Les activistes antiracistes rappellent depuis longtemps que les discriminations raciales contemporaines, au Luxembourg comme partout ailleurs dans le monde, reposent sur les des stéréotypes inventés à l’époque coloniale.

Du 8 avril au 6 novembre 2022, l’exposition temporaire «Le passé colonial du Luxembourg» offre un aperçu sur ce pan moins connu de l’histoire du Grand-Duché. - Lire plus.

Visuel : Un administrateur colonial luxembourgeois entouré de pagayeurs congolais dans les années 1930 © Collection privée.

Elvire Geiben accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art.

TRES IMPORTANT : Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite. 

Sorry…This form is closed to new submissions.

Exposition
Non
A l'affiche
Non
  Ajouter à mon calendrier