Midi de l'Art : Laurence de Tapol-Nesson & Anne Loriers - Le plus grand bien est peu de choses

2022-07-01 10:30:00 2022-07-01 10:30:00 Midi de l'Art : Laurence de Tapol-Nesson & Anne Loriers - Le plus grand bien est peu de choses Showroom-Gallery Subtile 21a, av. Gaston Diderich, Luxembourg-Belair Exposition du 21.06.022 au 11.09.2022 Accueil par Catherine Lebrun, galeriste, ensuite visite guidée par les artistes. Comment ne pas être réducteur dans le choix des termes pour décrire les différentes formes artistiques qui sont proposées par ces 2 artistes: photos, vidéos pour Laurence de Tapol-Nesson, dessins et peintures pour Anne Loriers. Une vraie complémentarité dans la quiétude et la finesse de leur travail. Un apaisement total se dégage de leur travail. Qui peut le moins peut le plus... "Le plus grand bien est peu de chose" a été proposé par Laurence, tiré du livre de l'Espagnol Pedro Calderon de la Braca "la vie est un songe". Nous ne sommes point maîtres de nos actions ; une volonté supérieure nous mène malgré nous, et tout le mal que nous faisons pour nous y soustraire est un mal inutile. Mais il n’en est pas de même du bien que nous pouvons faire : il nous servira à nous-mêmes ; il nous sera compté dans une autre vie, qui n’est pas un rêve. Cette approche raisonne avec notre existence actuelle, ces périodes que nous traversons tant bien que mal. Le travail de Laurence, que nous avons déjà eu la chance d'exposer est brouillé, flou, lent mais avec un vrai encrage dans notre quotidien. Chaque photo ou vidéo peut être nous, chez nous, avec un membre de notre famille. Ces scènes sont suggérées ou suggestives mais belles, tellement belles par leurs couleurs et l'atmosphère qui s'en dégage. Une sorte d'Hopperisme photographique où on hésite entre mélancolie et plénitude. Pour cette exposition, Laurence va plus loin: déjà dans le choix et le format de ses photos mais aussi en s'adonnant à la vidéo, un art tellement peu approché par les femmes. Là encore on pourrait passer des heures à regarder ces mouvements ralentis, ce temps qui ne passe pas ou si lentement qu'on en oublie qu'on est dans le monde réel. Anne Loriers est professeur d'expression artistique depuis plus de 20 ans à Arlon (Belgique ) et elle est diplômée en peinture à l'académie des Beaux-Arts d'Arlon en 2017. Elle se dévoue à partager sa créativité et sa passion pour les arts visuels aux enfants. En parallèle, elle continue son apprentissage artistique de manière continue, comme si elle doutait de ses capacités. Elle explore des nouvelles techniques mais toujours avec un haut niveau de délicatesse. Anne est très courageuse car elle ose laisser une grande partie de sa toile ou de son papier blanc. Pourtant cette touche de bleu vif, toujours la même, assez unique, entre bleu Klein et bleu des mers profondes attire notre regard et nous oblige à découvrir ce dessin noir subtil et presque effacé qui prend une place timide sur le papier. Soit une main, un corps, un visage, un pied, juste assez pour comprendre ce que c'est mais pas trop pour le laisser partir comme un être ou un objet fantôme et furtif. Anne a également développé cette technique de dessins avec des cachets formés par des gommes qu'elle sculpte et place ici et là sur ses papiers. Son art est sobre et dynamique à la fois. Une exposition où les corps et les esprits occupent l'espace et pour laquelle Laurence et Anne apportent toutes deux une merveilleuse touche féminine à l'art. Bärbel Aubert accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art. TRES IMPORTANT : Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite.  Luxembourg Les amis des musées d'art et d'histoire Luxembourg info@amisdesmusees.lu Europe/Luxembourg public

Showroom-Gallery Subtile

21a, av. Gaston Diderich, Luxembourg-Belair

Exposition du 21.06.022 au 11.09.2022

Accueil par Catherine Lebrun, galeriste, ensuite visite guidée par les artistes.

Comment ne pas être réducteur dans le choix des termes pour décrire les différentes formes artistiques qui sont proposées par ces 2 artistes: photos, vidéos pour Laurence de Tapol-Nesson, dessins et peintures pour Anne Loriers.

Une vraie complémentarité dans la quiétude et la finesse de leur travail. Un apaisement total se dégage de leur travail. Qui peut le moins peut le plus...

"Le plus grand bien est peu de chose" a été proposé par Laurence, tiré du livre de l'Espagnol Pedro Calderon de la Braca "la vie est un songe". Nous ne sommes point maîtres de nos actions ; une volonté supérieure nous mène malgré nous, et tout le mal que nous faisons pour nous y soustraire est un mal inutile. Mais il n’en est pas de même du bien que nous pouvons faire : il nous servira à nous-mêmes ; il nous sera compté dans une autre vie, qui n’est pas un rêve.

Cette approche raisonne avec notre existence actuelle, ces périodes que nous traversons tant bien que mal. Le travail de Laurence, que nous avons déjà eu la chance d'exposer est brouillé, flou, lent mais avec un vrai encrage dans notre quotidien. Chaque photo ou vidéo peut être nous, chez nous, avec un membre de notre famille. Ces scènes sont suggérées ou suggestives mais belles, tellement belles par leurs couleurs et l'atmosphère qui s'en dégage. Une sorte d'Hopperisme photographique où on hésite entre mélancolie et plénitude. Pour cette exposition, Laurence va plus loin: déjà dans le choix et le format de ses photos mais aussi en s'adonnant à la vidéo, un art tellement peu approché par les femmes. Là encore on pourrait passer des heures à regarder ces mouvements ralentis, ce temps qui ne passe pas ou si lentement qu'on en oublie qu'on est dans le monde réel.

Anne Loriers est professeur d'expression artistique depuis plus de 20 ans à Arlon (Belgique ) et elle est diplômée en peinture à l'académie des Beaux-Arts d'Arlon en 2017. Elle se dévoue à partager sa créativité et sa passion pour les arts visuels aux enfants. En parallèle, elle continue son apprentissage artistique de manière continuecomme si elle doutait de ses capacités. Elle explore des nouvelles techniques mais toujours avec un haut niveau de délicatesse.

Anne est très courageuse car elle ose laisser une grande partie de sa toile ou de son papier blanc. Pourtant cette touche de bleu vif, toujours la même, assez unique, entre bleu Klein et bleu des mers profondes attire notre regard et nous oblige à découvrir ce dessin noir subtil et presque effacé qui prend une place timide sur le papier. Soit une main, un corps, un visage, un pied, juste assez pour comprendre ce que c'est mais pas trop pour le laisser partir comme un être ou un objet fantôme et furtif. Anne a également développé cette technique de dessins avec des cachets formés par des gommes qu'elle sculpte et place ici et là sur ses papiers. Son art est sobre et dynamique à la fois.

Une exposition où les corps et les esprits occupent l'espace et pour laquelle Laurence et Anne apportent toutes deux une merveilleuse touche féminine à l'art.

Bärbel Aubert accueillera les Amis des Musées pour ce Midi de l'Art.

TRES IMPORTANT : Nous vous rappelons que vous ne pouvez participer à une visite guidée qu’à condition d’être membre des Amis des Musées et d’avoir reçu une confirmation écrite de votre inscription à la visite. Cette confirmation vous parviendra 2 à 3 jours avant la visite. 

Exposition
Non
A l'affiche
Non
  Ajouter à mon calendrier