Hans Hofmann - Creation in Form and Colour

Mercredi, 10 janvier, 2018 - 15:00

Musée national d'art et d'Histoire (MNHA) - Marché aux Poissons, Luxembourg

Vu le très grand succès du Midi de l'Art du 15.11.2017, nous remercions le MNHA d'avoir accepté de nous accorder une deuxième visite, guidée par Gosia Nowara, conservatrice au MNHA

Le Musée national d’histoire et d’art présente pour la première fois au Luxembourg une exposition consacrée à une figure majeure de l’Expressionnisme abstrait américain.

Hans Hofmann compte parmi les artistes et les enseignants les plus importants de l’art américain du XXe siècle. Né en 1880 à Weißenburg, en Bavière, et décédé en 1966 aux États-Unis, il fait le lien entre les traditions de la peinture moderne euro­péenne et l’art américain de l’après-guerre, surtout l’expressionnisme abstrait.

De 1904 à 1914 Hofmann vit à Paris, capi­tale européenne des arts, où il se familiarise avec les nouvelles évolutions de la pein­ture. Il se lie d’amitié avec Picasso, Braque, Matisse, les Fauves ainsi qu’avec Sonia et Robert Delaunay.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il doit quitter la France pour l’Alle­magne, où il ne tarde pas à créer sa pre­mière école d’art à Munich. Il s’érige alors en vecteur de la modernité européenne. Son établissement acquiert bientôt une no­toriété internationale en attirant des jeunes artistes du monde entier.

À l’invitation d’anciens étudiants améri­cains qui ont fait leur chemin sur la scène artistique de leur pays, Hofmann se rend aux États-Unis en 1930 et 1931 pour y donner des cours et des conférences. Les événements politiques en Allemagne le conduisent alors à fonder une nouvelle école d’art à New York.

En se faisant le médiateur d’une théorie moderne de la peinture d’inspiration euro­péenne, Hofmann s’affirme comme l’un des professeurs les plus influents de la géné­ration d’artistes montants des États-Unis, qui vont marquer de leur empreinte l’expres­sionnisme abstrait de la New York School. Des peintres comme Jackson Pollock, Lee Krasner ou Helen Frankenthaler ont été in­fluencés de façon décisive par l’enseigne­ment et l’œuvre de Hans Hofmann.

Elvire Geiben avait accueilli les Amis pour cette visite.

Photo : Chant de Philomèle / Lied der Philomele / Song of the Philomel - 1963 - huile sur bois | Öl auf Holz | oil on panel. Copyright: University of California, BAMPFA, Gift of the artist, 1966 / ©2016 The Renate, Hans and Maria Hofmann Trust/Artist Rights Society (ARS), New York
Photo de l'artiste : Hofmann teaching - 1950 / Rudolph Burckhardt / Courtesy of Ameringer - Mc Enery - Yohe / (c) 2016 / Estate of Rudy Burckardt / Artists Rights Society ARS- New York / VG Bild Kunst Bonn (c) 2016 / The Renate, Jans & Maria Hofmann Trust